BOURBONNAIS

 

 


En cours d'écriture

Seigneurie de Bourbon

 

     - 7 - Senais, 18600 Neuilly-en-Dun :

 

      Tout au sud du département du Cher, ce lieu était à la frontière du comté de Bourges avec l'Aquitaine. Sa position défensive n'est pas marquée car le pays est très plat et les moyens de défense consistaient plutôt en fossés-étang. Le pays dépendait du château de Liénesse au nord ouest de même que l'ancienne ville de Venoux, village médiéval fortifié qui a totalement disparu et dont les ruines sont inscrites aux monuments historiques. Senais est donc du coté Bourbon de la frontière. L'église de Bessais-le-Fromental, commune dont dépend Venoux est dédiée à Saint Martin et existait avant 1080.

 

      Le village d'Ainay-le-Château également en Bourbonnais, porte des fortifications médiévales et est l'une des 17 châtellenies du Bourbonnais. Les Plantagenêts n'ont pas été impliqués dans la région et l'on pourrait rattacher le lieu au ci- dessus n° 5, homonyme, datant de la défense est de Bourges sous les mérovingiens en continuité avec Dun-sur-Auron.

 

 

     - 8 - Les Champs Sonnets, 03500 Contigny :

 

Nord Auvergne - en vert du 1er au XIème - en bleu après le XIème - Les champs Sonnets sont au bout de la flèche.
Nord Auvergne - en vert du 1er au XIème - en bleu après le XIème - Les champs Sonnets sont au bout de la flèche.

      Le site des champs Sonnets est situé sur une hauteur qui domine l'ancien château médiéval de La Cour construit sur deux mottes féodales avec fossés en forme de 8, fief détenu par Renault de la Cour. Il domine également la commanderie de La Racherie, commanderie majeure Hospitalière de Saint Jean de Jérusalem édifiée au XIIIème siècle et soutenue par les Bourbons.

 

     Nous sommes là sur de la frontière entre l'Auvergne et le seigneurie de Bourbon donc à la frontière de l'empire Plantagenêt après le mariage d'Henri II et d'Aliénor d'Aquitaine en 1152. Le site occupe une position défensive surveillant le confluent de la Sioule et de l'Allier. La région, dont le village de Saulcet tout proche, a été disputée entre les deux fiefs. Le site des Champs Sonnet semble indiquer qu'à l'époque, Contigny était restée proche de l'Auvergne et surveillait Verneuil-en-Bourbonnais éventuellement passée sous les Bourbons. La frontière y a été si mouvante que l'on ne peut être sûr de rien. Après partition de l'Auvergne en 1155 nous sommes ici dans la partie échue à Guillaume VIII qui a pris le parti de Louis VII. Les Champs Sonnets seraient donc antérieurs.

  

 

Compléments

 

 

     - 1 - Le Bois Seiné, 18360 Vesdun :

     - 2 - Saunier, 03370 Viplaix :

     - 3 - Le Bois Sornet, 03370 Courçais :

    - 4 - Le Relai du Saunier, 03380 La Chapelaude :

 

      Ces quatres sites dépendaient manifestement de la seigneurie de Déols et ont donc été traités en Berry, coté Plantagenêts.

 

 

     De façon à être exhaustifs, voici quelques sites ayant des noms approchants qui ne présentent pas de particularité concernant notre étude :

 

Lieu Commune Observation

x5

x6

7

8

9

10

11

Les Senarets

Champ Saulnier

Les Saulniers

le Louage Saunier

Le Louage Saulnier

Les Saulniers et Bois des Saulniers

La Saulnière

03450 Vicq

03150 Boucé

03210 Besson

03230 Thiel-sur-Acolin

03230 Beaulon

03340 Neuilly-le-Réal

03470 Pierrefitte-sur-Loire

Château de la MotheNaves et Rochefort

VarennesBilly - St Pourçain

En fond de vallée - nombreux châteaux - sel ? 

Forges

Butte féodale de Mont au Coeur du Bois

Rivière "la Sonnante"

Château de Saligny-sur-Rodon - frontière Bourgogne