XIX - Les « de Sornayo » du procès , 1309 

 

 

 

Un grand nombre de Templiers nous sont connus par le procès de Paris transcrit par Jules Michelet en 1841 ou par les autres comptes rendus des procès provinciaux qui nous sont parvenus. Or il y a des Sonayo et des Sornayo parmi ces procès verbaux avec manifestement beaucoup d’erreur de transcription sur les noms, le greffier travaillant à l’oreille. On s’en aperçoit d'ailleurs sur les noms employés pour la commanderie d’Auzon !

 

On peut se référer pour le Tome I aux pages

  1. 30, 31, 68, 104, 135 - Petrus de Sonnayo ou Sarnayo - Amiens
  2. 73, 104, 139, 149, 150 - Guillelmus de Sornayo - Poitiers
  3. 85 - Robertus de Sornayo - Amiens
  4. 68, 104, 135 - Droco de Sornayo ou Sernayo - Amiens
  5. 104, 135 - Johannes de Sornayo - Reims
  6. 106, 153 - Lucas de Sornayo ou Sonayo - Amiens
  7. 132 - Robertus de Cornayo
  8. 132 - Robertus de Sornay
  9. 520 - Johannes de Sernayo - Meaux
  10. 622 - Radulfo de Sernayo - Amiens

Et au Tome II :

  1. 4 - Bernardus de Sarnayo - Paris
  2. 329 - J. de Cernay - Amiens
  3. 329, 407 - Robertus de Samayo, Sarnayo ou Sarnaco - Beauvais
  4. 351, 404 - Johannes de Cernayo ou Joannes de Sarnayo - Soissons

Une erreur sur le nom de Guillelmus de Sornayo du diocèse de Poitiers n’est pas à exclure mais rien ne nous permet de penser qu’il existait des Templiers de la famille de notre Guillaume de Sonnac au moment du procès.

 

Voici la liste des lieux-dits correspondants :

 

Lieu-dit commune Observation

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

Sornay

Sornay

Sornay

Sarnaye

Sernay

Cornay

Cornay

Cernay

Cernay

Cernay

Cernay

Cernay

Cernay

Cernay

Cernay

Cernay

58470 Saincaize-Meauce

70150 Sornay

71500 Sornay

82200 Montesquieu

28170 Ardelles

08250 Cornay

70000 Colombier

28120 Cernay

68700 Cernay

86140 Cernay

14290 Cernay

51800 Cernay-en-Dormois

45190 Cravant

18600 Sagonne

61400 Saint-Mard-de-Réno

25190 Soulce-Cernay

Près de Nevers

Près de Besançon

Près de Chalons-sur-Saône

Près d'Agen

Près de Chartres

Près de Reims

Près de Vesoul

Près de Chartres

Près de Mulhouse

Près de Châtellerault

Près de Lisieux

Près de Reims

Près de Beaugency

Près de Nevers

Près de Mortagne-au-Perche

Près de Montbéliard

N° de lieux et diocèses d'origine déclaré
N° de lieux et diocèses d'origine déclaré

 

      Les lieux les plus crédibles sont donc 6, 10 et 12 soit Cernay ou Cornay. Il faut considérer que les prononciations ont évolué au cours du temps et que le "C" latin, presque "k" s'est palatalisé pour devenir un "ç" ce qui est le cas le français moderne devant le "e" et le "i" mais plus devant le "o". De plus, nous avons déjà rencontré la distinction difficile entre le "e" et le "o" à cette époque.

 

       Un autre fait troublant est que Cernay dont il est question au n°10 est tout proche des sites n° 16 du Poitou et n° 4, 5, 6, 7, 8, 9 de l'Anjou, sites susceptibles d'appartenir à la famille du Grand Maître. 

 

     Guillelmus de Sornayo miles Pictavensis, du diocèse de Poitiers, qui, en tant que chef de file, s'est proposé de défendre l'ordre, reste donc un candidat possible à la digne succession du Grand Maître Guillaume de Sonnac.