XIX - Les « de Sornayo » du procès , 1309 

 

 

 

Un grand nombre de Templiers nous sont connus par le procès de Paris transcrit par Jules Michelet en 1841 ou par les autres comptes rendus des procès provinciaux qui nous sont parvenus. Or il y a des Sonayo et des Sornayo parmi ces procès verbaux avec manifestement beaucoup d’erreur de transcription sur les noms, le greffier travaillant à l’oreille. On s’en aperçoit d'ailleurs sur les noms employés pour la commanderie d’Auzon !

 

On peut se référer pour le Tome I aux pages

  1. 30, 31, 68, 104, 135 - Petrus de Sonnayo ou Sarnayo - Amiens
  2. 73, 104, 139, 149, 150 - Guillelmus de Sornayo - Poitiers
  3. 85 - Robertus de Sornayo - Amiens
  4. 68, 104, 135 - Droco de Sornayo ou Sernayo - Amiens
  5. 104, 135 - Johannes de Sornayo - Reims
  6. 106, 153 - Lucas de Sornayo ou Sonayo - Amiens
  7. 132 - Robertus de Cornayo
  8. 132 - Robertus de Sornay
  9. 520 - Johannes de Sernayo - Meaux
  10. 622 - Radulfo de Sernayo - Amiens

Et au Tome II :

  1. 4 - Bernardus de Sarnayo - Paris
  2. 329 - J. de Cernay - Amiens
  3. 329, 407 - Robertus de Samayo, Sarnayo ou Sarnaco - Beauvais
  4. 351, 404 - Johannes de Cernayo ou Joannes de Sarnayo - Soissons

Une erreur sur le nom de Guillelmus de Sornayo du diocèse de Poitiers n’est pas à exclure mais rien ne nous permet de penser qu’il existait des Templiers de la famille de notre Guillaume de Sonnac au moment du procès.