VI - W. de Sonay (ou de Sumpnai), 1194 - dep. 86 

 

 

 

Le grand cartulaire de l'abbaye de Fontevraud était conservé aux archives du Maine et Loire jusqu'en 1820. On ne sait pas ce que sont devenus 254 feuillets autrefois contenus dans la couverture originelle à l'intérieur de laquelle il ne reste que 9 feuillets. Les 137 derniers feuillets sont devenus la propriété de sir Thomas Philipps et ont été recopiés par Marchegay. Heureusement François Roger de Gaignières (1642-1715) avait fait faire des copies ou des extraits de l'ancien cartulaire. Ces copies sont conservées à la Bibliothèque Nationale, manuscrits latins s 480 en deux volumes in-folio que l'on peut consulter sur Gallica. Le premier volume à la page 161 (vue 85 de Gallica) contient deux actes presque identiques dont l'un des témoins se nomme W. de Sonay sur l'un et W. de Sumpnai sur l'autre.

 

Ce témoin a la qualité de chanoine de Saint Pierre et Sainte Radegonde de Loudun. Cette collégiale était peut être l'église du château de Loudun reconstruite par Philippe Auguste en 1214 hors des fortifications. Cette église plusieurs fois détruite est l'église Saint Pierre du marché désafectée à la révolution. Cette église comporte toujours un vitrail représentant sainte Radegonde et le miracle des avoines. Sainte Radegonde est présente dans d'autres églises de Loudun ou elle est passée avant de s'installer à Poitiers. A l'époque Loudun était la forteresse principale à laquelle était rattachée la motte de Saunay près de Monts sur Guesnes, raison poue laquelle nous avons rattaché W. de Sonay à cette famille. Il était contemporain des parents de notre Grand Maître.

 

Nous remercions Christophe PELTIER lecteur assidu du site de nous avoir indiqué cette référence.